Retour

La cérémonie religieuse

La cérémonie religieuse

Selon le rituel religieux sous lequel vous allez vous marier, la cérémonie de mariage et les formalités à remplir sont différentes. Le prêtre dans une église, le pasteur au temple, le rabbin à la synagogue ou encore l’imam à la mosquée sauront vous guider pour préparer au mieux votre cérémonie.

Le mariage civil au préalable est obligatoire.

Dans les édifices religieux, il existe un protocole assez pointilleux qui peut effrayer certains couples. Prenons ici l’exemple de la cérémonie religieuse à l’église qui est la plus souvent choisie en France.

 

- Durée d’un mariage religieux à l’église

Dans le cas d’un mariage religieux à l’église, 2 options possibles :

  • Bénédiction de mariage qui est la plus sollicitée. Durée : entre 30 et 50min
  • Messe de mariage qui est le choix le plus courant pour les familles pratiquantes car elle inclut le sacrement. Durée : entre 1h et 1h30

 

- Déroulé d’une cérémonie religieuse

Selon que l’on choisisse une bénédiction ou une messe, le couple devra choisir les textes lus lors de leur mariage. Pour cela, il recevra un livret de préparation au mariage de la paroisse avec de nombreux exemples. Pour certains textes sélectionnés, il faudra aussi penser aux proches susceptibles de les lire.

Le prêtre demande souvent au couple d’imprimer un livret de messe à déposer sur les bancs de l’église le Jour J afin que les convives puissent suivre, dans les meilleures conditions possibles, cette union.

Certains chants religieux doivent aussi être choisis, avec plus ou moins de flexibilité selon les paroisses.

 

- Cortège d’entrée dans l’église

Si la cérémonie civile a lieu avant le Jour J, les invités sont conviés en général 15min avant l’heure H devant l’édifice religieux.

Le marié est également présent pour accueillir les invités. Ils attendent ensemble la future mariée.

Les convives sont encouragés à entrer dans l’église par le prêtre et les témoins.

Historiquement, les invités du futur époux se plaçaient à droite de l’allée alors que les invités de la future épouse se plaçaient à gauche de l’allée. A noter que cette séparation des familles tombe littéralement en désuétude depuis quelques années.

Voici un exemple de cortège d’entrée, les femmes se tenant à gauche et les hommes à droite :

  • Les convives
  • Le marié au bras de sa maman sur une musique choisie
  • Les parents non accompagnants (mère de la mariée et père du marié)
  • Les témoins 
  • La mariée au bras de son papa sur une musique choisie

La mariée peut être précédée ou suivie par des enfants et/ou demoiselles d’honneur

 

- Sortie de cérémonie

Traditionnellement, en fin de cérémonie, les convives sortent de l’église et attendent le couple de jeunes mariés afin de leur lancer du riz (pour la fécondité et prospérité) ou autre… et ces dernières années, c’est plutôt « autre » qui l’emporte.
Il est considéré (assez justement !) que jeter du riz est du gaspillage. De plus, s’il est mal lancé, il fait mal et peut tâcher certains vêtements.

Heureusement, de nombreuses alternatives plus modernes et moins polluantes sont désormais sollicitées par les couples. Par exemple : le jeter de pétales de roses, de lavande ou autres feuilles d’olivier, la nuée de bulles de savon ou l’agitation de bâtons à grelots avec rubans.

 

- La cérémonie religieuse est-elle payante ?

Question relativement gênante en général, il ne faut cependant pas hésiter à en discuter avec votre prêtre. Une bénédiction de Dieu est bien sûr sans prix !

Cependant, n’ayant aucune subvention de l’État et vivant uniquement des dons de ses paroissiens, il est à noter, qu’à titre indicatif, 200 à 300 € correspondent à ce que la comptabilité paroissiale estime être un geste correct de votre participation à la vie paroissiale et aux frais occasionnés par votre mariage.

En plus de la quête qui peut être mise en place en fin de cérémonie, sur le papier, vous restez libre du montant de l’enveloppe que vous souhaitez offrir à la paroisse… mais il faut bien avouer qu’il est de plus en plus courant de voir écrit noir sur blanc, sur les documents communiqués par la paroisse, le montant de l’enveloppe à remettre.


- Fleurs à prévoir pour un mariage à l’église ?

Si vous décidez de vous marier devant Dieu, il est d’usage que le couple prévoit des bouquets pour décorer les bouts de bancs. Je vous conseille de prévoir du temps en matinée pour leur installation, en accord avec la paroisse. Compter environ 1h.

D’autre part, il est aussi envisageable d’apporter des fleurs pour l’Autel mais uniquement avec l’accord du prêtre qui n’autorise pas toujours qu’on dépose des fleurs sur l’autel. Dans ce cas, prévoyez des compositions florales en hauteur pour les déposer au sol, devant l’autel.

Régulièrement, et après en avoir discuté avec le prêtre, le couple apporte un bouquet pour la Vierge. En effet, au cours de la cérémonie, le prêtre peut demander au couple d’aller déposer un bouquet à la Vierge Marie afin de leur souhaiter une bonne fertilité dans leur couple. Ce bouquet ne sera bien sûr pas repris en fin de célébration.

Il est aussi conseillé de laisser quelques fleurs à la paroisse en fin de cérémonie (un bout de banc par exemple). Ce n’est pas une obligation, mais sachez que c’est très apprécié par le sacristain ou la sacristine (personne en charge de la tenue de la sacristie et du bon déroulement matériel des célébrations). Dans la même logique, il est indispensable de récupérer paniers, bouquets, ciseaux… pour tout laisser propre après la cérémonie.

Prenez contact